• Esclaves des îles françaises, mémoires oubliées

    A l'heure où les mémoires collectives font irruption dans le débat public, Jean-Charles Pajou, conservateur des bibliothèques qui termine sa thèse sur les révoltés de Saint-Domingue, ouvre une fenêtre originale sur cette vaste question de l'esclavage.

    Esclaves des îles françaises est un petit livre riche de nombreuses sources d'époque, dont le célèbre Journal de Bernardin de Saint-Pierre. Ce texte incontournable est un témoignage unique qui marqua dans la France des Lumières un véritable tournant des consciences.

    Il propose également en épilogue un bel essai sur la question coloniale au XVIIIe siècle :

    "Le mouvement abolitionniste se développe dans le dernier tiers du XVIIIe siècle, principalement en France et en Angleterre. Lorsque Bernardin écrit sa Lettre sur les Noirs, plusieurs condamnations morales avaient déjà été publiées, par Montesquieu dans L'Esprit des Lois, par Voltaire dans Candide et dans L'Essai sur les moeurs, par Helvétius dans son De l'esprit. Les critiques des philosophes et des philanthropes se référaient au droit naturel de tout homme et exhortaient les colons et les souverains à abandonner le système esclavagiste au nom de principes moraux, religieux ou philosophiques. Mais elles ne représentent qu'un faible poids face à la puissance économique des négociants et des colons. Par conséquent les abolitionnistes développeront une argumentation économique pour convaincre leurs adversaires de l'intérêt pour tous, colons y compris, de l'abandon du système esclavagiste. En 1781, Raynal explique qu'en "rendant à ces malheureux la liberté, vos colonies ne manqueront pas de bras, qui, soulagés de leurs chaînes, en seront plus actifs et plus robustes." Ce sont des raisonnements semblables que pronoçait l'intendant Pierre Poivre à son arrivée dans l'île de France en 1767. [...] Mais c'est peut-être du côté du roman, plus que des controverses philosophiques, qu'une révolution des sensibilités va germer."

    Esclaves des îles françaises : Lettre sur les Noirs de Bernardin de Saint-Pierre suivie de La question coloniale au XVIIIe siècle, Les éditeurs libres, 2006.

    www.lesediteurslibres.com 


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :